• Accueil
  • > Archives pour juillet 2018
( 6 juillet, 2018 )

alternative

Après ces longs mois de réflexion sur le couple tel qu’il est vu par notre société, je n’ai tiré aucune conclusion recevable par l’ensemble.

je ne sais pas encore ce que je veux mais je sais peut-être ce que je ne veux pas…le mensonge, la poudre au yeux, la fidélité de corps fesant voile sur la fidélité d’esprit…

j’ai effleuré de multiples amants, de tous ages, de tout milieu sociaux proffessionel, me manque la multiplicité des croyances, bizzarement je n’ai connu que des athés! les athés aurait -il une sexualié plus libre que les croyants ?

j’ai quand même retenu des leçons, a défault du couples en lui-même j’ai appris des hommes. Ce qu’ils aiment, c’est pas tellement compliqué, les fellations et faire plaisir physiquement aux filles, a hauteur égal. Les hommes sont donc généreux ou donner du plaisir les rassure t-il sur leur pouvoir viril d’être l’objet du désir? souhaitent-ils inversés la tendance de leur réputation d’obsédé en nous rendant accro au plaisir?

ils ont en général très ouvert à la conversation si moi-même je m’ouvre. les relations à court terme sont vraiment un échange de l’instant ou tout est permis, la liberté de parole et d’esprit.

la plupart m’ont fait jouir, la plupart ont jouit ou est-ce ma capacité a ne retenir que le bon?

quelques coup de coeur mais ma langue sans retenu les a fait fuir, et ceux qui se sont accrochés  m’ont fait fuir a mon tour . le famaux fuis moi je te suis fui moi je te suis est donc toujours et encore d’actualité

ma vie amoureuse est donc comme un petit gateau dont j’aurai disitribué les parts… par protection surement, je ne peux jamais me sentir abandonnée, si un manque a l’appel, un autre prendra le relais. mais que les choses soit clair, je ne les considère pas comme des numéro ou un truc bien moche dans le genre, j’aime vraiment passé du temps avec chacun, et a ceux qui ne comprenne pas imaginez les relations amoureuse comme les relations amicales, vraiment… je ne met pas tant de profondeur dans le sexe, pourquoi c’est comme une conversation intime dénué de mots…

et j’aime quand même un petit sentiment d’attachement a cette drôle de vie et le fait de n’avoir de compte a rendre a personne, de me sentir completement honnête avec chacun… et aussi la curiosité d’écouter les récits des rencontres des autres, de toutes ces vie différentes qui se croisent, se décroisent, se coupe et se recoupe… j’aime la multiplicité des genres…

a tous mes amants, alex, antoine, steph, jean, kevin, mickael, et d’autre, chaque moment partagé a pour moi une grande importance et j’y met tte ma personne  sur l’instant.

( 6 juillet, 2018 )

Ma très chère amie

Il y a bien longtemps, trop longtemps que nous ne nous sommes plus rencontrées.

Ou étais-tu tout ce temps ?

Perdu entre diverses activités qui occupaient tout mon temps…tu m’as manqué.

Nous revoila donc au même point, constatant combien le vie est dur et douce, difficile et drôle, entre une grande blague, du cinéma et du tragique…

Les enfants grandissent et tu ne t’en rends compte qu’a de fugace moment, tu ne sais qu’en penser, les regardes tu assez ? tu t’en occupes, mais les écoutes tu suffisamment ? que penseront il de leur enfance, comment décriront il cette drôle de maman, instable et pleine de surprise, de bonnes comme de mauvaises, capable du meilleur comme du pire ?

Et ta mère, que dit-elle de cette fille perdue qui sourit comme elle pleure au gré de ses humeurs ?

Des amours, qui transportent son cœur, sa vie, qui emportent tout ou qui délaisse, délasse et pleure.

Seule ta banquière est toujours du même avis. Trop de dépense, pas assez d’entrée

Comment te décrirais tu ? généreuse ou égoïste ? non, non, arrête avec cette pensée binaire, tu es égoïste avec certain, à certain moment, et généreuse avec d’autres à d’autres moment.

Et ceux qui te font souffrir, le font il pour que tu t’améliores ou par jalousie ?

Si l’autre pleure, tu réconforte, si l’autre rit, ca t’agace un peu, mais si tu ris, l’autre fait en sorte que tu pleures….tu es belle, tu es pleine de joie et d’énergie, et forcément ca fait des jaloux alors, on te brise, te laisseras tu faire ???

NON ! promets moi que, non,

Alors, je te le promets !

Je suis voués[ll1]  à mourir, comme tout le monde, alors je te le promets, personne n’éteindra cette flemme qui brule, qui me faire rire et râler, qui me fais faire plutôt que t’attendre, je te le promet, je vais me battre et gagner, gagner ma joie et mon bonheur, que les tristes et les écorchés aillent se faire foutre il ne m’auront pas !

Très bien, je suis ravie de t’avoir revue, nous n’avons pas besoin de nous épanchées plus que ça, tu sais que je sais que tu sais ;

Bon vent à ma meilleure amie pour la vie, moi-même !

 


 [ll1]

|