( 13 septembre, 2016 )

Sensations floues

Et de ces jours où l’état moral est particulier ; où tu sens que, peu importe le passé, le futur, à cet instant précis, tu es à un tournant de ta vie, grâce à ce moment précis. Non pas par ce qu’il s’y passe, mais juste parce que ce moment t’emplit de la force nécessaire pour accomplir, gravir la montagne devant toi.

Les autres. Combien de fois ai-je débattu sur le besoin irrationnel des autres  pour avancer face à l’éternelle solitude de chacun, face aux épreuves. Où est cette barrière entre se faire aider mais tu dois y arriver seul ?

Quand le bonheur s’approche, te hume, te nargue, te touche du bout de ses doigts, combien de temps te reste-t-il ? Cela dépend-t-il de la valeur que tu lui accordes ?

Je ne suis pas croyante. Mais alors, comment s’appelle cette force qui me saisit, qui me pousse, à certain moment, à faire des choix, à insister lourdement sur ce qui peut te paraître détail et qui pour moi est essentiel ? Le feeling ? L’instinct ? La sensation immuable qu’il faut foncer, s’acharner, creuser parce que le trésor se trouve bien là, mais plus profond.

Je pensais chercher un trésor d’argent. J’avais oublié combien c’est artificiel. Je cherchai finalement, et encore, et toujours, la passion. Je l’ai trouvé, là, sous mes yeux, sous une forme nouvelle, plus mûre, plus fine. Je vieillis, mes sentiments changent de couleurs mais restent intenses.

1 Commentaire à “ Sensations floues ” »

  1. Je crois qu’on appelle ça l’intuition…Elle est bonne conseillère en général, il faut « juste » l’écouter et lui faire confiance… Merci pour vos partages, j’aime…

    Dernière publication sur Au Bord De La Ligne... : Les cousines hub' ...

Fil RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Au Bord De La Ligne... Annuler la réponse.

|