( 24 novembre, 2014 )

Lettre à mes sœurs… (bon anniversaire Laura !)

J’étais là la première, je n’en ai pas toujours été ravie mais j’ai la chance d’avoir des souvenirs que vous n’avez pas !

Pendant plusieurs années, nos échanges étaient faits de fous rires, de disputes, de jeux interminables, de franches bagarres, d’inventions farfelues (descentes d’escalier en matelas !). Nous étions égoïstes à trois mais solidaires face à nos parents.

Je me souviens avoir lu tous tes journaux, Fanny. Je me souviens t’avoir écouté jouer seule des heures, Laura (comme ma fille Romy).

Je me souviens avoir fait le pitre pour vous faire rire.
Je me souviens avoir inventé des histoires pour que vous m’admiriez.
Je me souviens avoir déclenché des disputes par jalousie de votre bonne entente.
Trois c’est dur comme chiffre !

Plus tard, j’ai souffert quand vous alliez mal, j’ai eu des journées ensoleillées par vos bonnes nouvelles.

Aujourd’hui, c’est sûr, on se voit rarement, les moments ensembles sont de faible quantité, mais de tellement grande qualité.

On se regarde, on se comprend. Une complicité à toute épreuve, une compréhension instantanée et surtout, un humour qui nous est propre.

Nous avons chacune des meilleurs amis, des potes hors pair, mais jamais ce lien ne pourra être égalé.

Quand nos relations ont été difficiles, je défendais le fait que les liens de sang ne rendaient pas l’amour évident, et bien je le soutiens toujours. Parce qu’aujourd’hui, je peux affirmer aisément, que même si nous n’étions pas sœurs, vos qualités respectives font de vous deux réunies, une personne parfaite. Et vos défauts réunis font que vous n’êtes pas l’ennui de la perfection.

Le meilleur dans tout ça, c’est que plus je vieillis, plus je vous aime et mieux nous échangeons. J’attends une chose qui m’aurait paru aberrante il y a quelques années encore, des vacances rien que nous trois!

Je dois quand même avouer que j’ai été la plus méchante, la plus peste de nous trois, et à trente ans, il est tant que je vous présente mes excuses pour toutes ces petites crasses.

Fanny, Laura, pardon pour mes mots blessants,

Fanny, Laura, merci d’être là.

Je vous aime d’un amour spécial, incomparable et infini.

Lucile

1 Commentaire à “ Lettre à mes sœurs… (bon anniversaire Laura !) ” »

  1. laura dit :

    que dire de plus … que du bonheur de vous avoir pour grandes sœurs, deux modèles géniaux rien que pour moi ! merci pour ce beau cadeau, gros bisous à vous deux, je vous aime fort. laura.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|